Ensemble, on se déplace mieux

dsc_4777_recadree.jpg
05 septembre 2019
Le saviez-vous?

Mercredi 21 août, Enercal a signé la convention partenariale qui marque le point de départ du PDIAE, le Plan de déplacement inter administrations et entreprises de Dumbéa Centre. Objectif : optimiser les déplacements des salariés des entreprises et administrations présentes sur cette centralité en plein développement.

« Il s’agit d’une démarche volontaire des employeurs pour promouvoir des alternatives à la voiture individuelle », explique Hugues Georgelin du SMTU. Enercal, tout comme ses partenaires dans cette aventure, le Fond Social de l’Habitat, la SEM Agglo, le Syndicat Intercommunal du Grand Nouméa et le Syndicat Mixte des Transports Urbain, s’engage ainsi dans ce véritable projet collaboratif de développement durable.

« Le meilleur kilomètre est celui que l’on ne parcourt pas »

Le plan de déplacement est un projet d’entreprise, un outil d’analyse globale qui concerne les déplacements liés aux activités professionnelles, les trajets domicile/travail, mais qui peut également porter sur le transport de marchandises, les déplacements des collaborateurs, des clients, des visiteurs, des partenaires, des fournisseurs... « Enercal se veut porteur d’un service public performant et c’est donc tout naturellement que nous souscrivons à cette démarche, indique Jean-Michel Deveza, le directeur général. Nous travaillons déjà sur un plan de déplacement à l’échelle de la société et ce qui est ici intéressant, c’est le « I et A » en plus pour Inter entreprises et administrations. Nous attendons beaucoup de cette étude car le meilleur kilomètre est celui que l’on ne parcourt pas ».

Trois étapes

Le PDIAE de Dumbéa centre va se construire en trois temps :

  • un diagnostic global de chaque partenaire (moyens et budgets de déplacements professionnels, horaires, contraintes métiers, parcours domicile-travail des salariés/agents, …) et du périmètre d’étude (potentiel mobilité, stationnement, services du site, …)
  • un plan d’actions : actions pour la promotion de l’usage du vélo pour des déplacements courts ; incitation au covoiturage entre les salariés de la zone ; aménagement du temps de travail ; encouragement à l’utilisation des transports publics pour certains motifs de déplacements ; mise en communs d’outils de déplacements
  • la mise en œuvre.

Le comité technique de lancement est prévu le lundi 2 septembre 2019. La durée de l’étude est estimée à 10 mois. A l’issue de l’étude les partenaires seront accompagnés pendant 12 mois afin d’initier les premières actions et d’ancrer la démarche dans la durée.